Ascension réussie pour la DS3 R3 et la C2-R2 MAX

De Montriond le Lac à Joux Plane en passant par la redoutable spéciale des Trois Cols, la DS3 R3 et la C2-R2 MAX ont brillé, ce week-end, sur les routes morzinoises.

Intouchable, Cédric Robert associé à Matthieu Duval remporte la catégorie deux roues motrices et s’offre une quatrième place au classement général de l’épreuve alors que la C2-R2 MAX numéro 63 menée par l’équipage Guillaume Sirot / Pierre Decouzon s’impose largement en catégorie R2.

90, c’est le nombre d’abandons recensés sur cette 63ème édition du Rallye du Mont Blanc, témoignant de la difficulté de l’épreuve. Caractérisé par des enchaînements de montées et descentes aussi rudes pour la mécanique que pour les hommes, le tracé a été soumis à toutes sortes de conditions imposant un revêtement humide en matinée, sec en journée et particulièrement glissant et piégeux dans les sous bois notamment lors du deuxième passage des voitures. Pilote expérimenté, Cédric Robert n’a commis aucune erreur à bord de la DS3 R3 et a su exploiter au mieux les atouts de la voiture pour l’emporter avec une avance notable en catégorie deux roues motrices.

« Nous ne pensions pas faire un tel résultat » se félicitait le pilote stéphanois à l’arrivée de la course. « La DS3 R3 a été fiable et performante sur cette épreuve technique mais aussi piégeuse et je me suis vraiment régalé. Evidement, je suis déçu de l’abandon de mon co-équipier Mathieu Arzeno qui réalisait une belle course avant sa sortie de route dans le premier passage de Samoëns Morzine ». Une victoire qui permet à Cédric Robert de prendre le large au classement du Citroën Racing Trophy avec 18 points d’avance sur son poursuivant Marc Amourette même si rien n’est encore joué à trois course du dénouement final.

Julian Carret marque également de précieux points en terminant au pied du podium de la catégorie après avoir amélioré ses temps au fil du week-end. A bord de la C2-R2 MAX, Guillaume Sirot réalise une belle performance en signant 10 meilleurs temps sur 12 possibles dans la catégorie R2 qu’il remporte tout en s’offrant la victoire dans le Citroën Racing Trophy.

« Ce résultat est très satisfaisant » s’enthousiasmait Guillaume. « Nous avons eu une première journée en dents de scie avec quelques problèmes techniques mais la voiture s’est montrée parfaite lors de la seconde étape ce qui nous a permis de reprendre l’avantage rapidement. Nous creusons l’écart dans le Trophy mais il ne faut pas relâcher les efforts pour autant ».

« Comme nous le redoutions, le rallye a été difficile et nous avons subi quelques abandons aussi bien du côté des DS3 R3 que des C2-R2 MAX » déplorait Frédéric Bertrand, responsable de la Compétition Client Citroën Racing. « Pour autant, nos voitures se sont magnifiquement imposées dans les catégories R2 et deux roues motrices et la quatrième place, au classement général, de Cédric Robert est une véritable performance compte tenu du nombre de grosses cylindrées engagées dans la course. Cela lui permet également de passer de la sixième à la quatrième position du Championnat de France des Rallyes Pilotes. Mention spéciale pour Guillaume Sirot qui réalise également une très bonne opération à bord de la C2-R2 MAX ».

Rendez-vous à Strasbourg dans trois semaines, pour le Rallye de France, où les DS3 WRC, DS3 R3 et C2-R2 MAX se retrouveront sur le tracé alsacien pour une seule et même quête : gravir la plus haute marche du podium de leur catégorie.

Mots-clés: , , ,