Une finale attendue au Rallye du Var !

Traditionnelle manche de clôture du Championnat de France des Rallyes Asphalte, l’épreuve varoise sera le théâtre d’une bagarre acharnée entre les quatre prétendants au titre dans le Citroën Racing Trophy. A l’instar de Robert Kubica qui prendra le départ de la course à bord de la C4 WRC, les DS3 R3 de Jean-Sébastien Vigion, Quentin Gilbert, Stéphane Consani et Mathieu Arzeno n’auront qu’un seul objectif : la victoire.

À une course du dénouement final, le bilan du Citroën Racing Trophy 2012 est plus que positif. De la création d’une compétition mixte à la mise en valeur des pilotes juniors de moins de 23 ans, tout a contribué au succès de la formule de la marque aux chevrons. Au-delà de la bagarre qui a fait rage entre les DS3 R3 engagées sur chaque épreuve, les Citroën ont dominé la catégorie deux roues motrices de bout en bout, s’imposant sur la totalité des rallyes au programme et flirtant même avec le podium final au Terre de Lozère ou encore à Millau.

Pour cette finale en fanfare avec quatre équipages en lice pour se disputer la couronne du Trophy, on retrouve tout d’abord Jean-Sébastien Vigion, actuel leader de la compétition. C’est le plus régulier de la bande et il l’a annoncé, il ne lâchera rien ce week-end et donnera tout pour gagner. Avec une victoire au compteur et deux deuxièmes places, il dispose de 15 points d’avance sur son poursuivant Quentin Gilbert. D’ailleurs, le pilote junior a bien l’intention de donner la réplique sur les routes varoises. Avec de bons résultats, dont une victoire au Terre de Lozère, le Vosgien regrette toutefois ses erreurs de jeunesse et un brin de malchance cette saison. Nul doute qu’il laissera exploser tout son talent sur cette dernière rencontre.

Toujours dans la catégorie des moins de 23 ans, Stéphane Consani a de quoi inquiéter ses adversaires. En dépit d’un début d’année difficile marqué par quelques fautes et un abandon sur casse mécanique, sa progression s’est avérée époustouflante. Après une prestation remarquée sur l’épreuve mondiale alsacienne, le jeune boucain s’est offert une troisième place avant de hisser sa DS3 R3 sur la plus haute marche du podium du Rallye Terre des Cardabelles. Il est certain qu’il ne voudra pas s’arrêter
en si bon chemin.

Quatrième du Citroën Racing Trophy, Mathieu Arzeno abordera la course en outsider. Fer de lance de la compétition en première partie de saison, il a souffert de ses mauvais résultats sur la terre pourtant contrebalancés par deux victoires sur les manches asphalte. Sa maitrise du bitume et sa volonté de s’imposer en feront une machine à gagner.

La partie s’annonce donc palpitante et spectaculaire sur un terrain qui peut se révéler farouchement compliqué en fonction des conditions météorologiques. De « Cogolin » à « La Môle » en passant par « Collobrières » et « Plan de la Tour », il semblerait que les noms des spéciales soient familiers à l’oreille des connaisseurs. Pourtant, l’organisation varoise chapeautée par Alain Mahé n’a pas manqué de modifier le parcours de manière significative inversant les départs et arrivées de la plupart des secteurs comme pour donner plus de piquant à la compétition. Le dimanche, la redoutable et redoutée « Vidauban » viendra clore les 240 kilomètres de spéciales chronométrées en véritable juge de paix avec une portion cassante, sale et piégeuse propice au sorties de routes et aux crevaisons.

« Le menu de cette dernière manche est alléchant » se réjouit Marek Nawarecki, responsable Compétition Clients Citroën Racing. « Depuis la création du Citroën Racing Trophy, nous n’avons jamais assisté à une finale aussi disputée impliquant quatre prétendants à la couronne. Dans la continuité de notre programme de détection de jeunes talents, nous sommes fiers de compter deux pilotes juniors parmi les protagonistes. Cela prouve bien que la mixité des courses et l’intégration de coefficients a permis à chacun de parfaire son apprentissage au fil de l’année. Les différents profils rencontrés, les conditions de routes et les caprices de la météo tout comme la gestion des pneumatiques ou de la course sont autant de contraintes qu’ils ont appris à maitriser puisqu’ils se battent aujourd’hui pour la victoire. La progression de Quentin Gilbert et Stéphane Consani en est la preuve. Pour autant, nous ne minimisons pas l’ascension des plus expérimentés. Jean-Sébastien Vigion s’est montré performant sur toutes les surfaces et plus particulièrement la terre qui n’était pas son terrain de prédilection tandis que Mathieu Arzeno a renoué avec le succès après une année 2011 difficile. Il s’est d’ailleurs démarqué comme étant le seul à comptabiliser deux victoires. On se doit également de saluer les performances de la Citroën DS3 R3. En plus de constituer la référence de sa catégorie, elle a démontré son adaptabilité à tous les styles de pilotages et tous les terrains. Que demander de plus ? Il me reste à souhaiter bonne chance à nos équipages et rendez-vous dimanche pour connaitre le dénouement final. »

Concentrée sur trois journées de course, la 58ème édition du Rallye du Var s’annonce longue et éprouvante pour les concurrents qui prendront le départ sur le podium du Front de Mer à Sainte-Maxime ce vendredi à treize heures.

ILS ONT DIT…

Jean-Sébastien VIGION

29 ans – Réside à Saint Feyre (Creuse)
Team : Bozian Racing
Meilleurs résultats : 2ème au Rallye du Touquet / 1er au Rallye Terre de l’Auxerrois / 2ème au Rallye Terre de Lozère.
« Lorsque j’ai pris ma calculette pour faire une simulation de points, j’en suis arrivé à la conclusion suivante : il faut gagner pour espérer prétendre à la victoire ! Alors nous n’allons pas nous poser de questions et faire en sorte d’aller la chercher. Nous en avons très envie et je la vois comme une sorte d’aboutissement après toutes les difficultés que j’ai rencontré dans ma carrière de sportif automobile. J’ai disputé le Rallye du Var à quatre reprises et ce genre de terrain me plait bien même si je sais qu’il peut réserver de mauvaises surprises. Tout ce que je peux vous dire, c’est que la bagarre va être intense ! La concurrence est plus que relevée alors il ne faudra rien lâcher. »

Quentin GILBERT

22 ans – Réside à Chatenois (Vosges)
Team : PH Sport
Meilleurs résultats : 2ème au Rallye Terre de l’Auxerrois / 3ème au Rallye du Limousin / 1er au Rallye Terre de Lozère.
« Comme les autres équipages, j’ai vraiment envie de décrocher la couronne ce week-end. Pour un pilote junior comme moi, cela me permettrait d’intégrer le pool des pilotes de développement du département Compétition Clients Citroën Racing et de participer au Rallye de Monte-Carlo à bord de la DS3 R3. Autant dire que la carotte est alléchante ! Même si j’ai changé de copilote pour ce dernier rendez-vous, puisque c’est Isabelle Galmiche qui me secondera au Rallye du Var, je pense que je suis prêt à affronter ce « morceau » qui va être long et éprouvant. L’objectif est de réaliser une course intelligente et ne pas commettre d’erreurs mais il faudra aussi tout donner pour s’imposer. Verdict ce dimanche ! »

Stéphane CONSANI

21 ans – Réside à Bouc Bel Air (Bouches-du-Rhône)
Team : MY Racing
Meilleurs résultats : 3ème au Rallye Terre de Lozère / 1er au Rallye Terre des Cardabelles
« Je pense que nous sommes prêts ! En guise d’entrainement nous avons participé à un rallye régional à bord de la DS3 R3 et nous l’avons remporté. Malgré tout, nous savons que la tâche sera difficile puisque 26 points nous séparent de la tête du classement et mes adversaires sont particulièrement affutés. Mais rien n’est impossible et nous devons y croire même si l’objectif est avant tout de terminer meilleur pilote junior. J’affectionne le terrain varois car il me correspond bien et m’a toujours porté chance. J’espère que ce sera encore le cas cette année ! »

Mathieu ARZENO

25 ans – Réside à Miramas (Bouches-du-Rhône)
Team : SAINTELOC
Meilleurs résultats : 1er au Rallye du Touquet / 1er au Rallye du Limousin
« La dernière ligne droite de la saison se profile et nous allons devoir réaliser la course parfaite pour espérer décrocher le titre de champion Citroën Racing Trophy 2012. La compétition a été extrêmement relevée cette année et tout le monde va vouloir marquer les esprits sur cette dernière manche. J’espère que nous pourrons faire un sans faute sur l’asphalte et empocher une troisième victoire. En tous les cas, nous allons tout faire pour. »

Mots-clés: , , , , ,