Hans Weijs Jr. rejoint Thierry Neuville

Clôturant la saison 2012, le Rallye d’Espagne constituera pour les équipages une ultime occasion de se mettre en valeur. Avec une quatrième position pour meilleur résultat jusque-là, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul (Citroën Junior World Rally Team) auront pour ambition de placer leur DS3 WRC sur le podium.

Nouveaux venus au sein de la formation Citroën Racing, Hans Weijs Jr. et Bjorn Degandt puiseront dans leur expérience pour briller sur les spéciales de la Costa Daurada. 

Recevant pour la première fois la finale du Championnat du Monde des Rallyes, le Rallye d’Espagne propose un menu complet aux concurrents. Après une première étape disputée sur terre, les voitures sont transformées en configuration asphalte pour les deux journées suivantes. Typées circuit avec leur profil large et rapide, les routes de la province de Tarragone ont fait la réputation d’une épreuve sur laquelle excellent les Citroën.

Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul achèveront à cette occasion leur première saison complète en WRC. Actuellement septièmes du classement général, il affichent trois arrivées dans le top 5 (4e en France, 5e en Argentine et Nouvelle-Zélande) pour meilleurs résultats. « Mon ambition était de me battre pour le podium en fin de championnat et ce sera l’objectif en Catalogne », expose le pilote belge. « Je connais déjà un peu cette épreuve, que j’avais disputée en 2009 au volant d’une C2-R2 MAX. Même si le rallye n’était couru que sur asphalte à l’époque, j’ai une petite expérience de ces routes. J’avais beaucoup apprécié les spéciales, qui ne se salissent pas trop au fil des passages. Avec de bonnes notes et une voiture à l’équilibre parfait, il y a matière à prendre beaucoup de plaisir au volant ! »

Comme ses concurrents, Thierry devra gérer la mixité du parcours : « Sur le papier, ça me plait d’enchaîner les deux surfaces au cours du même rallye. Je sais pourtant que je risque d’être un peu moins compétitif sur la terre. J’espère ne pas perdre trop de temps le premier jour, pour cela il faudra déjà réaliser de bonnes qualifications et choisir la meilleure position possible pour le vendredi. Je dois garder en tête l’essentiel : avec plus de 400 km chronométrés, ce sera une longue épreuve et je devrai peut-être accepter de rouler un peu moins vite pour éviter les pièges. Je sais qu’il s’agit d’un rallye important pour mon avenir. Terminer sur une bonne note pourrait certainement nous aider à être là l’an prochain comme nous le souhaitons. »

Pour son douzième rallye de l’année, la DS3 WRC du Qatar World Rally Team sera confiée à l’équipage Hans Weijs Jr. / Bjorn Degandt. Avec 26 épreuves de Championnat du Monde à son compteur, le Néerlandais de 25 ans possède déjà une solide expérience. Disputées sur des Citroën C2-R2 MAX et C2 Super 1600, ses trois saisons de J-WRC lui ont permis de s’aguerrir et de se mettre en évidence, comme en atteste son titre de vice-Champion 2010.

« J’ai participé quatre fois à ce rallye et j’en garde de bons souvenirs, notamment de l’édition 2009, car il s’agissait de ma première victoire en J-WRC », se remémore Hans. « Cette année, j’étais engagé dans le Championnat d’Afrique du Sud. Même si nous avons connu une année difficile, c’était fantastique de découvrir de nouveaux horizons et de renforcer mon expérience. Je suis maintenant ravi de cette opportunité qui va me permettre de disposer de la meilleure WRC actuelle. J’ai pu prendre la DS3 WRC en main lors d’une séance d’essais, mais je sais que je ne serai pas à 100% en Catalogne. Il est difficile de se fixer un objectif, mais je souhaite évidemment rallier l’arrivée sans commettre d’erreur. »

Mots-clés: , ,