Loeb, Elena et Citroën terminent la saison par une victoire !

Sébastien Loeb, Daniel Elena et le Citroën Total World Rally Team ont achevé la saison comme ils l’ont commencée : sur la plus haute marche du podium !

Les statisticiens retiendront que ce Rallye d’Espagne représente la 76e victoire du duo franco-monégasque, ainsi que la 90e de Citroën en WRC. Réguliers et performants tout au long du week-end, Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen terminent troisièmes de cette épreuve. Le rideau tombe sur une année exceptionnelle pour la Marque, qui enregistre son huitième titre Constructeurs* et son tout premier doublé au Championnat du Monde Pilotes grâce à Sébastien Loeb, couronné pour la 9e fois consécutive, et Mikko Hirvonen.

En s’étant ménagés une demi-minute d’avance sur Jari-Matti Latvala au cours de la deuxième étape, Sébastien Loeb et Daniel Elena pouvaient aborder la dernière journée de la saison avec une relative sérénité. Les secteurs de Riudecanyes, Santa Marina et La Serra d’Almos étant quasiment secs, les DS3 WRC du Citroën Total World Rally Team étaient chaussées de pneus Michelin Pilot Sport durs pour la première boucle.

Pendant que Dani Sordo faisait le spectacle en alignant les temps scratches, Seb contrôlait la course en calquant ses chronos sur ceux de Latvala. À l’issue des 46 kilomètres de spéciales, le nonuple Champion du Monde n’avait concédé que 2’’3 à son poursuivant finlandais. « C’est vrai que Dani roule fort, il veut sans doute prouver qu’il est toujours aussi rapide. En ce qui me concerne, j’essaye de garder un bon rythme et de ne pas faire d’erreur. Ça s’est bien passé, mais je n’apprécie pas vraiment de piloter comme ça. Je me fais presque plus de chaleurs que lorsque nous sommes totalement à l’attaque », relatait Seb à l’assistance.

De la même façon, Mikko Hirvonen gérait parfaitement sa troisième place face à Ott Tänak et Mads Østberg. « La situation est sous contrôle, nous tenions un rythme assez constant ce matin. Nous avons pris la pluie dans la plus longue spéciale et Tänak a fait une petite erreur, cela nous rend maintenant la vie un peu plus facile. Je ne prends pas de risques, mais je m’applique. »

De gros nuages s’amoncelant au-dessus de la Costa Daurada, les Citroën partaient à l’assaut de la seconde boucle avec un panachage de gommes tendres et dures. Dans l’ES16, Sébastien Loeb perdait quatre secondes en crevant peu avant l’arrivée. Attendue dans l’ES17, la pluie se limitait finalement à quelques gouttes. En délicatesse avec leur monte pneumatique dans ces conditions, Seb et Mikko concédaient une bonne partie de leurs avances respectives ! Il ne restait toutefois qu’une spéciale de 4,11 km à parcourir et le classement n’évoluait pas dans ce dernier secteur.

« Un grand merci à tous, je suis heureux de terminer la saison et quasiment ma carrière en rallye sur une victoire », confiait Seb à l’équipe par radio interposée. « Une fois encore il a fallu aller la chercher, les conditions météo imprévisibles ne nous ont vraiment pas facilité la tâche. C’est un succès que nous savourerons tous ensemble. Merci, merci pour tout ce que nous avons vécu ensemble. Une page se tourne, mais une autre s’ouvre devant nous. »

Présent à l’arrivée de tous les rallyes et sur le podium pour la dixième fois de la saison, Mikko Hirvonen avait lui aussi le sentiment du devoir accompli : « Nous avons enregistré de nouveaux progrès sur asphalte, c’était d’ailleurs mon principal objectif du week-end. Notre premier Championnat du Monde avec Citroën est maintenant derrière nous, je pense que nous pouvons être satisfaits de ce que nous avons réalisé. Nous allons vite nous projeter sur 2013. »

« Ce rallye était extrêmement compliqué, avec une première journée sur terre qui s’est déroulée dans des conditions qu’on peut qualifier d’imprévisibles », concluait Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. « Cette étape tenait plus de la survie que du pilotage. Nous avons vu énormément de concurrents partir à la faute, mais Seb et Mikko ont montré leur intelligence de la course pour passer au travers. Ils savaient que nous serions à l’aise sur l’asphalte et ils ont géré la situation comme il se devait. Acquise sur la terre et l’asphalte, sur le mouillé et sur le sec, nous sommes heureux d’obtenir la 250e victoire en WRC de notre partenaire Michelin. »

* Sous réserve de la publication officielle des résultats par la FIA.

Mots-clés: , , ,